• Avec Citycable Lausanne Netplus passe de 160’000 à 220’000 clients
  • Sports à la TV: Swisscom retourne sa veste et se défend très mal!
  • Wingo mobile aujourd’hui très avantageux pour les petits clients aussi!
  • Lifting et nouveaux abonnements chez Yallo
  • Avec Swisscom inOne, l’heure du quadruple play a sonné

Mobile: Extinction de la 2G à fin 2018 chez Sunrise

Même si la nouvelle est passée hier au second plan suite à l’annonce d’UPC de supprimer le roaming, elle reste néanmoins assez importante. Si jusqu’à présent on entendait parler de la disparition de la 2G à l’horizon 2020, c’est d’ailleurs la date prévue chez Swisscom, Sunrise semble vouloir faire de la place bien plus vite. En effet, l’opérateur annonçait hier matin vouloir abandonner la 2G à la fin de l’année prochaine déjà. Des offres d’échange seront proposées aux clients qui à cette date utiliseront encore des téléphones tournant sur cette technologie. Si 92% du territoire est aujourd’hui couvert en 4G, l’opérateur compte encore accelérer le déploiement de la 4G et de la 4G+.

Mobile: UPC fait fort et supprime le roaming pour de vrai

Petite bombe ce matin avec l’annonce du lancement par UPC d’abonnements mobiles ne faisant aucune différence entre l’utilisation en Suisse ou en Europe. Ils seront valables dès le 28 juin; juste avant le début des vacances.

Pour 6 francs de plus par mois par rapport aux abonnements actuels, UPC propose trois plans tarifaires dont les prestations sont valables tant pour une utilisation en Suisse qu’en Europe. En pratique cela signifie que pour appeler ou recevoir des appels, envoyer ou recevoir des SMS, il n’est pas nécessaire de se poser la question du roaming puisque que cela ne change rien. Idem pour le surf sur Internet, les 1000, 4000 ou 10000 MB sont utilisables autant en Suisse qu’en Europe; par contre au-delà de son quota mensuel, le prix des packs roaming restent élevés à 15 francs les 250 Mo.

UPC marche sur les plates bandes des téléréseaux indépendants

UPC annonçait ce matin en conférence de presse son arrivée sur Lausanne. Jusqu’à aujourd’hui, on avait l’habitude de voir UPC s’étendre en rachetant de petits câblo-opérateurs qui sont encore aujourd’hui près de 200 à travers le pays; mais visiblement cela ne suffit pas aux ambitions du groupe international. Il annonce en effet son intention de se développer partout où ses produits ne sont pas disponibles. Si à quelques exceptions près les zones géographiques de chaque câblo-opérateur étaient plutôt bien définies ce ne sera donc plus le cas dès aujourd’hui avec un intensification de la concurrence. Les téléréseaux ne seront plus simplement en concurrence avec les Swisscom/Sunrise/VTX, etc mais également parfois avec un ou plusieurs autres câblo-opérateurs. La concurrence va donc encore nettement s’intensifier dans les régions déjà bien équipées tant au niveau des infrastructures que des services offerts.

Avec Citycable Lausanne Netplus passe de 160’000 à 220’000 clients

La ville de Lausanne annonce ce matin une prise de participation de 10% de Citycable dans netplus.ch SA; cela porte à 12 le nombre de réseaux actionnaires dans toute la Romandie. Net+ passe ainsi de 160’000 à 220’000 clients et devient le troisième plus grand téléréseau du pays.

Il s’agit sans aucun doute d’une bonne décision tant pour la Ville de Lausanne que pour Net+. Dans un marché de plus en plus concurrentiel, de telles consolidations vont continuer alors que la Suisse compte encore une multitude de petits acteurs sur les réseaux câblés.

Sunrise cède 2239 antennes à Cellnex pour se concentrer sur le réseau et réduire sa dette

Au printemps dernier, Sunrise avait créé la société Swiss Towers SA en y intégrant 2239 mâts d’antennes et les contrats de location correspondants d’une valeur de près de 500 millions de francs. 32% des sites sont situés en zones urbaines, 41% en banlieue et 27% en campagne. On parle bien ici uniquement des mâts en tant que tel, tous les équipements actifs du réseau restent la propriété de l’opérateur qui annonce aujourd’hui la vente de la société Swiss Towers SA à un Consortium dirigé par Cellnex Telecom. Avec cette acquisition Cellnex Telecom gèrera plus de 23’000 sites en Espagne, Italie, Suisse, France, Pays-Bas et Royaume-Uni.

Mis à part le transfert des sites, le Consortium et Sunrise ont conclu un contrat de service d’au minimum 20 ans et s’apprêtent à conclure un programme d’extension pour les nouveaux sites ainsi que 200 nœuds DAS (Distributed Antenna System).

 

Traduction

Archives

Partager

Twitter Facebook Mail RSS

Stats

Ce blog est en ligne depuis 3679 jours et comptait le mois dernier 1004 visiteurs uniques par jour, 505 fans sur Facebook et 1298 followers sur Twitter.
Il contient:
- 2350 billets (0.64 par jour)
- 15622 commentaires (4.25 par jour)